La médecine traditionnelle dans le traitement de la sinusite aiguë

Recettes de la médecine traditionnelle comme un outil indépendant dans la lutte contre la sinusite ne donnera pas les résultats souhaités, et peut même aggraver l'évolution de la maladie, contribuant à l'apparition de complications. Cependant, en combinaison avec une pharmacothérapie et sous la stricte supervision du médecin traitant, l'utilisation de remèdes populaires est toujours acceptable. Vous avez juste besoin de savoir comment traiter la sinusite correctement à la maison.

1. L'une des méthodes les plus populaires de traitement de la sinusite est l'inhalation. Pour la préparation de solutions pour inhalation, il est préférable d'utiliser de la camomille, de la calendula, des feuilles de plantain, de la sauge, etc. Chacune de ces plantes a un effet antiseptique et vasoconstricteur. En l'absence de ces herbes médicinales, les inhalations sont permises sur l'oignon ou les pommes de terre bouillies.

2. Gouttes nasales. Pour leur préparation, vous devez prendre les mêmes proportions de jus d'oignon et d'huile végétale réchauffée. Mélanger ces ingrédients, enterrer trois fois par jour pour 3-5 gouttes dans chaque narine. Après la procédure, essayez de ne pas vous moucher pendant un certain temps.

3. Réchauffement. Réchauffements avec sinusite peuvent être effectuées avec une lampe bleue, des sachets de sel chaud ou des œufs durs. L'action thermique aide à éliminer la congestion nasale et améliore la sortie de mucus des sinus. Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications à la mise en œuvre de cette procédure, en particulier la forme purulente de la sinusite. En présence de contenu purulent dans les sinus paranasaux, l'effet de la température ne peut qu'exacerber la situation.

4. Rinçage de la cavité nasale. Cette procédure est réalisée en utilisant de l'eau pure, des infusions et des décoctions, ainsi que des solutions de pharmacie. Bien qu'il soit encore préférable d'utiliser l'infusion de camomille, le millepertuis ou le souci. Ces herbes ont une action anti-inflammatoire et bloquante contre les bactéries pathogènes, aident à éliminer les poches et aident à rétablir la capacité de respirer normalement. Cependant, dans le cas d'une inflammation qui se produit profondément dans les cellules de la membrane du treillis ou du sphénoïde, la procédure est inefficace.