Exercices physiques comme prévention de l'érythème

Avec des activités physiques régulières et sportives sont la formation de nombreux organes et systèmes du corps, qui, bien sûr, renforce la santé et améliore l'humeur, et sert également de la prévention des maladies infectieuses, y compris érythème.

Le mouvement est un élément très important de la santé. Il stimule de nombreux processus dans le corps. Un enfant ne pourrait pas devenir un adulte adulte s'il ne faisait pas un si grand nombre de mouvements différents.

Notre corps contient environ 65% de litres de liquide, et il doit constamment circuler, de sorte que toutes les substances nécessaires entrent dans les cellules, et celles qui sont inutiles sont éliminées. Le foie, les reins, les poumons, la peau et les intestins doivent être sains et propres pour éliminer les toxines à temps.

L'augmentation multiple de la circulation des fluides dans le corps contribue au mouvement: courir, marcher, faire de l'exercice. Lorsque nous bougeons, nos muscles se contractent, le liquide est expulsé dans le sang, et le sang veineux se déplace mieux vers le cœur.

En raison de l'augmentation de la circulation du sang et de la respiration, les toxines de la fatigue sont expulsées du corps et, par conséquent, la performance humaine est également affectée.

Le moyen le plus simple et le plus abordable, acceptable pour tous, peu importe l'âge, est la marche. Il devrait être assez intense pour qu'une petite quantité de transpiration apparaisse. La circulation du fluide et de la respiration élimine efficacement les scories de la fatigue, guérit l'environnement extracellulaire. Lorsque se produit la marche rythmique pression de masses fécales et de la nourriture sur la paroi intestinale, ce qui provoque leur excitation et la contraction qui favorise l'intestin plein.

Aussi, tout en marchant, tous les organes internes (foie, rein, vésicule biliaire, vessie, pancréas) sont lavés avec du sang et bien saturés d'énergie. Pour cette raison, après avoir marché une personne se sent si bien. La marche est nécessaire pour le fonctionnement normal des disques intervertébraux, du tissu conjonctif et des ligaments.

Un impact encore plus grand sur le corps a une course normale. Merci à l'augmentation du flux sanguin, la quantité d'énergie augmente, les scories sont enlevées, le corps entier est lavé avec du sang. Avec un entraînement prolongé, son effet de bien-être est augmenté plusieurs fois. Long, mais tranquille courir est idéal pour établir le travail rythmique des systèmes endocriniens et nerveux.

Essayez de courir pendant au moins 30 minutes, et vous sentirez l'euphorie qui découle du travail accru de la glande pituitaire et de la production d'endorphines. L'action des hormones de bonheur dure 30-60 minutes après la course.

Les hormones produites par les glandes surrénales produisent un effet bénéfique sur le cœur. Une personne qui a un pouls rare peut contrôler ses émotions plus facilement, et l'augmentation de l'adrénaline ne nuit pas au corps, comme chez les personnes qui bougent peu.

Depuis un certain temps (45 minutes) le jogging taux d'impulsions à 120-130 battements par minute, la pression est augmentée jusqu'à 180 à 200 mais à une charge plus faible en raison de la dilatation résultant de vaisseaux sanguins périphériques, la réduction de la pression artérielle commence à 130 ° C pendant 15 min. Si c'est déjà si bas, courir peut aussi le normaliser.

La course est particulièrement efficace pour l'hypotension et l'hypertension, l'angine de poitrine, dystonie vasculaire, maladie coronarienne, ostéochondrose, les rhumatismes, l'ulcère gastrique, valve cardiaque mitrale. En outre, la course à pied inhibe le processus de vieillissement, normalise l'activité du système nerveux central, renforce le système immunitaire et aide à lutter contre les excès alimentaires.

Si l'on parle de l'aérobic qui combine l'exercice d'endurance, la souplesse, la force et la coordination, l'influence du rythme musical rend l'exercice plus amusant, de sorte que la charge est pratiquement pas ressenti.

L'effet positif de l'exercice physique sur le corps et le renforcement de la santé humaine est indéniable. Puisque les exercices affectent alternativement différents groupes musculaires, le sang rince le corps entier. En raison de l'augmentation du flux sanguin, les muscles et les ligaments blessés sont restaurés plus rapidement.

Un entraînement long avec des poids contribue au développement des endorphines, à la restauration de la santé et de l'énergie. Un autre type d'entraînement est la tension musculaire volontaire sans mouvement externe. De tels exercices physiques ont également un excellent effet sur le corps et le développement de l'homme.

L'effet préventif de l'entraînement physique s'explique par l'amélioration de la circulation des fluides, l'apport d'hormones aux cellules, la normalisation du régime d'oxygène et la croissance de la microcirculation sanguine. Tout cela empêche l'émergence de diverses maladies, et donc leur prévention. Par conséquent, afin de renforcer la santé humaine et de préserver sa jeunesse, le mouvement est simplement nécessaire.

La façon d'atteindre l'harmonie humaine est une - la performance systématique des exercices physiques. En outre, il a été prouvé expérimentalement que des cours d'éducation physique réguliers qui entrent rationnellement dans le régime de travail et de repos contribuent non seulement à la promotion de la santé, mais améliorent également considérablement l'efficacité des activités de production. Cependant, toutes les actions motrices effectuées dans la vie quotidienne et dans le processus de travail ne sont pas des exercices physiques. Ils ne peuvent être que des mouvements spécialement sélectionnés pour affecter divers organes et systèmes, le développement des qualités physiques, la correction des défauts corporels.

Les exercices physiques auront un effet positif si certaines règles sont observées dans la classe. Il est nécessaire de surveiller l'état de santé: cela est nécessaire pour ne pas causer de tort en faisant des exercices physiques. S'il y a des violations du système cardio-vasculaire, les exercices qui exigent un stress important peuvent conduire à une aggravation du coeur. En cas de maladie respiratoire, seule la gymnastique de développement générale est recommandée. . Vous ne pouvez pas faire de l'exercice physique chez les patients atteints palpitation sévère, des vertiges, des maux de tête, etc. Il ne doit pas être engagée dès que la maladie est nécessaire pour maintenir une certaine période afin d'avoir récupéré les fonctions du corps - seul avantage de l'exercice.

Lors d'exercices physiques, le corps humain réagit à la charge donnée par des réactions de réponse. L'activité de tous les organes et systèmes est activée, à la suite de quoi les ressources énergétiques sont dépensées, la mobilité des processus nerveux augmente, les systèmes musculaires et osseux-ligamentaires sont renforcés. Ainsi, la préparation physique des personnes engagées est améliorée, et par conséquent, un état du corps est atteint lorsque les charges sont facilement transférées, et des résultats auparavant indisponibles dans différents types d'exercices deviennent la norme. Vous avez toujours une bonne santé, un désir d'être engagé, une humeur exaltée et un bon sommeil. Avec l'exercice régulier et régulier, l'exercice s'améliore année après année, et vous serez en forme pendant une longue période.

Les exercices physiques n'affectent pas isolément un organe ou un système, mais tout le corps. Cependant, l'amélioration des fonctions de ses différents systèmes ne se fait pas dans la même mesure. Particulièrement distincts sont les changements dans le système musculaire. Ils sont exprimés en augmentant le volume des muscles, en améliorant les processus métaboliques, en améliorant les fonctions de l'appareil respiratoire. En interaction étroite avec les organes respiratoires, le système cardiovasculaire est également amélioré.

Exercices d'exercice stimulent le métabolisme, augmentent la force, la mobilité et l'équilibre des processus nerveux. À cet égard, la signification hygiénique des exercices physiques augmente, s'ils sont menés à l'air libre. Dans ces conditions, leur effet global sur la santé augmente, ils ont un effet de durcissement, surtout si les exercices sont conduits à basse température. Dans le même temps, de tels indicateurs de développement physique comme une excursion de poitrine, la capacité vitale des poumons s'améliorent.

Pendant l'entraînement à froid, la fonction thermorégulatrice est améliorée, la sensibilité au froid diminue, la possibilité de rhumes est réduite. En plus de l'effet favorable de l'air froid sur la santé, il y a une augmentation de l'efficacité de l'entraînement, qui s'explique par la forte intensité et la densité des exercices physiques. Les charges physiques devraient être normalisées en tenant compte des caractéristiques d'âge et des facteurs météorologiques.